RMTi®
Rhythmic Movement Training International

 

 


Les consultations en intégration neurale / RMTI ?
Pour QUI, pour QUOI ?


Pour TOUT LE MONDE.
Donc, du nouveau né au centenaire, du sédentaire au sportif de haut niveau, qu’on ait une bonne santé ou pas, que vous soyez enceinte ou non vous pouvez effectuer la méthode RMTI.

Pour améliorer :

- l’attention

- la concentration

- la compréhension

- l’élocution
- la parole

- le langage
- l’écriture

- la gestuelle

- la posture

- la gestion de situations stressantes

- la gestion des émotions

- les résultats sportifs

- ...



Exemples :

/Concentration

- L’enfant à l’école, ou l’adulte, qui est toujours distrait et n’arrive pas à se concentrer
- Obnubilé par le clic-clac du stylo 4 couleurs, par le tic-tac de l’horloge, par la goutte d’eau qui tombe, par la sensation de la feuille...
- L’enfant ou adulte qui gigote sans cesse, qui bouge tout le temps.

- ...


/Parole & écriture

- Difficulté à la prononciation.
- Difficulté à l’écriture.
- ...


/Posture

- Dos voûté, épaules rentrées ou au contraire droit et rigide comme un I.
- Personne qui supporte toujours sa tête avec sa main.
- Personne qui marche de travers, sur les pointes de pieds, de manière excessive sur le bord interne ou externe.

- ...


/Gestuelle

- Personne « gauche », maladroite, qui fait tout tomber

- Manque de coordination

- Gestes brusques, qui manquent de finesse 

- ...


/Stress

- Personne qui reste FIGÉE pendant un gros stress, qui ne dit jamais rien.
- Personne qui part en courant à l’autre bout du monde, qui évite, qui FUIT toutes les situations « à risque »
- Personne qui est trop impulsive, trop dans le « combat », dans la recherche de l’affrontement, la LUTTE. Un reproche et c’est la « guerre ».

- ...


/Émotions

- La personne qui pleure tout le temps.
- Introverti / extraverti de manière « extrême »

- Personne qui se met en colère pour un rien.

- ...



/ Sportif

- Meilleure estimation et coordination de la distance de frappe au tennis, à la boxe, au foot, au volley...
- Meilleure fluidité et agencement corporel lors de la course par exemple ⇒ temps amélioré, rapidité accrue pour l’escrimeur ...
- Meilleur traitement et suivi visuel de la balle au ping pong, du ballon et de ses coéquipiers au foot, des obstacles en ski...
- Meilleure gestion auditive et visuelle en simultané, pour appliquer la consigne tout en étant attentif sur le terrain : ex : foot us, foot, rugby, sport de combat (mma).
...




L'histoire, en un rapide coup d’oeil:

Il était une fois, dans les années 1970 en Suède...
une photographe,
Kerstin Linde, qui remarqua chez les bébés, à force de les photographier, des gestuelles redondantes.
De là elle développa une série de mouvements directement inspirés de ceux effectués NATURELLEMENT par les bébés.

Milieu des années 1980 et toujours en Suède...
le
Dr Harald Blomberg, s’étant intéressé aux travaux de K. Linde, approfondit le rôle du mouvement et des réflexes archaïques dans le développement neurologique et comportemental. 

En 2003,
Moira Dempsey, ayant 13 ans d’étude des mouvements et des réflexes archaïques derrière elle, rencontre le Dr Blomberg dans un centre dirigé par Svetlana Masgutova.
De cette rencontre Moira découvre l'importance des mouvements  rythmiques pour sa thérapeutique et va développer les dimensions d'observations et d'éducation du RMT.

Moira fonde le : "Rhythmic Mouvement Training International (RMTI)"





Comprendre ce qu’est le « RMTI » :

Le RMTI permet l’intégration des réflexes archaïques. (réflexes primaires ou primitifs)

Les réflexes archaïques :
Les bébés, et ce depuis les premières semaines de vie in-utéro, sont sujet à ces réflexes archaïques .

Un stimuli engendre une réponse automatique « réflexe ».

Par exemple : je tourne la tête => mon bras se tend et l’autre se fléchit.

 

Ces réflexes archaïques permettent aux bébés :

- D'acquérir le bon développement du système nerveux central
- De créer et ou renforcer les bonnes connexions neuronales
- D’acquérir la « bonne » conscience corporelle (haut / bas ; gauche / droite...)
- D’acquérir un bon traitement sensoriel (visuel, auditif, kinesthésique, intéroception... )
- De pouvoir gérer correctement ses états d’âmes, ses émotions, son stress
- D’avoir une bonne posture
- De pouvoir se concentrer, d’être attentif
- ...

In fine les bébés seront en mesure d’appréhender le monde de la meilleure façon.



Comment faire pour avoir un réflexe intégré ?

 

Les réflexes archaïques passent par 4 phases :

- L’émergence => le réflexe commence à apparaître
- Le développement => le réflexe est de plus en plus visible et présent.
- La phase maximale => le réflexe est à son paroxysme.
- L’intégration => le réflexe se fait de moins en moins présent, de moins en moins visible. Lorsqu’il n’est plus présent, on dit que le réflexe est intégré (exception pour les réflexes de postures).

 

Plus le bébé sera soumis au schéma du réflexe, plus ce dernier sera intégré.

Certains réflexes archaïques se muent en d’autres réflexes. Ainsi un réflexe bien intégré permet à ceux qui en découlent de l’être également.


Pour diverses raisons, un réflexe peut ne pas être correctement intégré, quand bien même il l’eût été.


Pour y remédier on peut pratiquer les mouvements RMTI.
 


Et donc, RMTI dans tout ça ?


RMTI c’est effectuer des mouvements permettant aux réflexes de s’intégrer. Ce sont les mêmes mouvements que l’on peut observer chez les tout petits.

Ces mouvements créent, renforcent le système nerveux. Ils améliorent, régulent les capacités cérébrales...

Les mouvements corrects sont :

- faciles
- en rythme
- sans effort
- coordonnés
- symétriques
- fluides et connectés au reste du corps
- sans mouvement parasite dans les mains, épaules, cou...

 


RMTI en pratique :

La première des choses est de fixer un objectif de travail.

Quel est votre but ?
- régulation émotionnelle
- être moins «maladroit »
- optimiser l’attention et ou la concentration
- optimiser certaines facultés notamment pour les sportifs de haut niveau
- ... 

 

Ensuite on teste les réflexes.

Suite aux résultats obtenus on établit une piste de travail : le travail au cabinet, en séance et le travail à la maison chez vous.
 => En séance je vous montre les bons mouvements, je vous donne les bonnes astuces.
Séance importante puisqu’elle amorce le travail à refaire chez vous.
=> Chez vous : vous devrez pratiquer 2/3 mouvements vus en séance (voir plus bas pour la périodicité)

 


Les règles à respecter dans tous les cas :


- Les mouvements, activités... doivent être faits dans votre CONFORT, vous devez être à l’aise.

Ex : si le mouvement « parfait » s’effectue allongé sur le dos mais qu’il vous est désagréable et/ou sources de tensions de ne pas avoir de coussin sous la tête alors prenez un coussin car ce sera là votre CONFORT.

Je vous le redirai lors de la pratique au cabinet.

- Faîtes les mouvements seulement quand vous en avez envie, ce ne doit pas être une corvée. Ça peut être 2 minutes par jour ou 3*5’/j ou 10’ tous les 2jours ...
Je vous redirai tout cela le moment venu.

- Arrêter dès les premiers signes de saturation.
Les signes de saturation indiquent une surcharge d’information pour le cerveau qui va élaborer des stratégies pour « fuir ».
Via les mouvements RMTI on donne au cerveau des nouvelles directives, un nouveau schéma de fonctionnement. Pour que ceux-ci soient gérés de la meilleure manière possible, le cerveau doit se sentir en sécurité. Les signes de saturation témoignent d’une insécurité grandissante. Il est alors temps de faire une PAUSE ou de STOPPER l’exercice.
Je vous redirai tout cela le moment venu.

 


Parmi les signes de saturation :

- quand on en a marre,
- changement dans la respiration (blocage, amplitude ↑ou↓, rythme ...),
- tournis, mal de tête… ,
- rougissement du visage ⇒ sur les pommettes et/ou oreilles principalement,
- modification du tonus musculaire ( crispation ou ramollissement ),
- gigotement, mouvements pour « trouver une meilleure position »,
- endormissement, bâillement,
- déconcentration ⇒ regarde ailleurs, pense à autre chose… ,
- la faim se fait sentir,

- Quand on se met à parler, à rire,
- ...

 

Des effets secondaires ?
Le but des mouvements est de créer de nouvelles connexions ou de les renforcer.
Cela peut engendrer quelques réactions ± désagréables, ce qui est donc signe que le travail est correctement effectué.

 

Dans le cas où ces réactions se manifestent, réduisez le temps de travail et/ou le nombre de mouvements. Gardez au minimum un mouvement passif.

Je vous redirai tout cela le moment venu.


 

Conclusion :
Les réflexes archaïques permettent l'acquisition de certaines capacités. Quand ces capacités sont acquises le réflexe s'efface et il est dit intégré. Les mouvements RMTI permettent aux réflexes archaïques de s'intégrer.



Site officiel : https://rhythmicmovement.org/

  • Facebook
  • Instagram
Musique qui inspire la pensée positive
00:00 / 06:20
Charles BERNARD
Ostéopathe D.O.
Méthode Niromathe®
11 rue Rogg Haas 68510 Sierentz